Les auteurs associés

alainbagnoud@bluewin.ch

p_beguin@yahoo.com

pascal.rebetez@tsr.ch

antonin.moeri@bluewin.ch

bimpage@hotmail.com

 

Pascal Rebetez est né en 1956 dans le Jura. D’abord comédien, il est aussi journaliste et présentateur de télévision, éditeur à l’enseigne des éditions d’autre part (www.dautrepart.ch) et écrivain. Parmi ses treize livres publiés, il y a en 2006 Un Voyage central aux Editions de l’Hèbe et On m’appelait Judith Scott à la Collection de l’art brut.

 

Pierre Béguin est né à Arare – Genève – le 25 février 1953. Entre ses études – diplômé en Lettres et DEA en Psychologie et Sciences de l’éducation à l’Université de Genève –, et après ses études, il voyage beaucoup, un peu partout dans le monde, plus spécialement en Amérique latine qu’il arpente de long en large. D’un voyage au Chili, il tire son premier roman L’Ombre du Narcisse (1993), d’un séjour de plusieurs mois en Colombie Joselito Carnaval (2000), d’une expédition en Amazonie et de rencontres avec des guaqueros – ces fameux pilleurs de tombes précolombiennes – Terre de Personne (2004) qui obtient la distinction de la Fondation Schiller en 2005. En 2007, en souvenir d’un fils décédé quelques jours après sa naissance, il publie Jonathan 2002, à la fois témoignage d’amour et récit initiatique qui pose les questions essentielles sur la vie, la mort et la responsabilité. Marié, père de deux petites filles, il enseigne actuellement la littérature française au Collège Calvin.

 

Alain Bagnoud est né en 1959 en Valais. Il vit et travaille à Genève depuis 1978. Il est l’auteur d’un essai, Saint Farinet, et de cinq romans, tous aux Editions de l’Aire. Le dernier paru, La leçon de choses en un jour, inaugure un cycle d’autofiction qui devrait occuper plusieurs volumes. Il tient aussi depuis plus d’une année un blog personnel, Le blog d’Alain Bagnoud.



Né à Genève en 1951, Serge Bimpage s'est embarqué à 20 ans pour un tour du monde en auto-stop pendant dix-huit mois. De cette expérience de liberté, il ne se remettra jamais vraiment ! D'où ses nombreux voyages, ses études de lettres et de psychologie et son grand saut dans la marre du journalisme (Journal de Genève, L’Hebdo, Tribune de Genève). Mais tout passe, tout lasse: c'est désormais à l'écriture qu'il consacre l'essentiel de ses plaisirs comme de ses souffrances. Il a publié jusqu'ici une douzaine d'ouvrages (voir son site www.sergebimpage.ch). "La Reconstitution" lui a valu le prix des Salons du livre Genève-Montréal et "Moi, Henry Dunant, j'ai révé le monde" celui de la Société littéraire de Genève.



Olivier Chiacchiari a fait partie de l'équipe de lancement du blog Blogres. Il a pris quelques distances pour mieux se concentrer sur l'écriture d'une nouvelle pièce. Nous espérons que ce n'est qu'un au revoir.

 

 

Interêts

livres, littérature, écrits