11/10/2007

Alain Bagnoud

img_0112.jpgUn deuxième blog ? Pourquoi faire ?

Blog. J’en ai déjà un, personnel, choyé, entretenu. Pourquoi alors s’engager dans l'opération de concevoir un second avec d’autres personnes ?

Mais d’abord pour l’échange. Pour participer à une création vivante, littéraire, interactive, avec des écrivains dont j’estime l’œuvre et dont j’apprécie le talent. Car c’est une chose d’agir seul dans son coin et c’en est une autre de dialoguer, de prendre appui sur d’autres personnes et d’autres textes, de pousser sa réflexion grâce à ça ou de polémiquer sur des sujets qui pourraient nous opposer.

Ensuite par amitié. Ceux qui ont pu voir, dans les restaurants et les cafés, les fondateurs de ce blog en train de préparer sa mise en orbite savent que nous ne sommes pas quatre froids organisateurs liés par le calcul ou l’intérêt, dont l’ultime activité serait de peser les avantages et les inconvénients d’une telle entreprise. Que l’amitié est le point de départ de l'affaire, et ce blog l’une de ses manifestations, un prétexte pour nous retrouver, une manière de prolonger nos rencontres – et de puiser dans les ressemblances et les différences des autres une vivification de notre existence littéraire et sociale !

 

Biographie

 

Alain Bagnoud est né en 1959 en Valais. Il vit et travaille à Genève depuis 1978. Il est l’auteur d’un essai, Saint Farinet, et de cinq romans, tous aux Editions de l’Aire. Le dernier paru, La leçon de choses en un jour, inaugure un cycle d’autofiction qui devrait occuper plusieurs volumes. Il tient aussi depuis plus d’une année un blog personnel, Le blog d’Alain Bagnoud.

Les commentaires sont fermés.