11/10/2007

Olivier Chiacchiari

Tous les espaces d'écriture sont bons à prendre

 

A notre époque, si l'on souhaite rester en contact avec ses contemporains et préserver une vie sociale digne de ce nom, il faut réunir trois conditions essentielles: un téléphone portable toutes options, une connexion internet haut débit, et un blog en ligne. Oui, un blog, ça m'a étonné dans un premier temps mais tous les spécialistes s'accordent désormais pour le dire.
Alors évidemment, quand l'opportunité s'est présentée de créer mon propre espace virtuel sur la grande toile de la communication électronique, j'ai décidé de plonger. Mais pas tout seul. Car si blogger en solo peut entretenir la vie sociale, blogger à plusieurs doit l'exalter, vive le blog échangiste !
C'est ainsi qu'on se retrouve à quatre compagnons de plume pour entamer cette modeste aventure, avec le sentiment d'appartenir à un fait planétaire. D'où l'émotion d'apporter aujourd'hui mes première lignes à l'édifice.
Espérons que le courant électrique nous sera propice, que les pixels seront au rendez-vous, et que nos interventions auront la chance de rencontrer de nombreux… heu… lecternautes ?

Biographie

Olivier Chiacchiari est né à Genève en 1969. Il est l’auteur d'une quinzaine de pièces de théâtre, dont plusieurs ont été créées en Suisse romande - notamment à la Comédie de Genève par Claude Stratz - et en France.
Prix du dialogue au Festival du film de Soleure pour Sale Histoire en 1997, prix de la Société Genevoise des Ecrivains pour La Cour des Petits en 1998 et prix Welti (Berne) pour La Mère et l'enfant se portent bien en 2007.
Il écrit également pour la radio et la télévision.

 

Bibliographie
La Mère et l'enfant se portent bien, Editions de l'Aire, 2006.
La Preuve du contraire. Editions Zoé, 2003. Traduction italienne, SSA, 2005.
Les Passeurs, in De Mémoire d'ondes - Mémoire et résistance à toutes les formes d'infamie. Editions Lansman, 2000.
Traductions allemandes de Sale Histoire et du Drame, SSA, 1999.
La Cour des Petits suivi de Sale Histoire. Editions Zoé, 1998.
Le Drame. Editions Zoé, 1997.
10 - Le Livre des Machines suivi de Nous le sommes tous.
Editions l'Age d'Homme, 1996.

Commentaires

la preuve du contraire est unepiece assez amusante parfois tres drole ou quelque foi un peu efrayante surtout le debur lors de la premiere hypothese.

Écrit par : choupette | 14/12/2009

Les commentaires sont fermés.