11/10/2007

Pascal Rebetez

Le Club des Cinq, voilà à quoi me fait d’abord penser cette histoire de blog à quatre. Les aventures écrites par Enid Blyton dans la « Bibliothèque rose » baignèrent de leur ambiance bretonne mon entrée dans le monde magique de la lecture et donc, par accoutumance progressive, dans la littérature. Les gamins d’alors étaient quatre et il y avait un chien, comment s’appelait-il ? ah oui Dagobert, me dit Wikipedia.

Que vient-on faire dans cette blogosgalère ? A quelles énigmes seront-nous confrontés ? A quelle sauce mangés ? Qui d’entre nous s’occupera de la gestion des doggy bags ? N’est-ce pas encore une manière de tirer la couverture ou de mettre sa culotte à l’envers comme ce roi mérovingien débauché ? Tout ceci est palpitant et nous amène à frémir du museau et frétiller de la queue dans l’attente du prochain épisode.

 

 

Pascal Rebetez est né en 1956 dans le Jura. D’abord comédien, il est aussi journaliste et présentateur de télévision, éditeur à l’enseigne des éditions d’autre part (www.dautrepart.ch) et écrivain. Parmi ses treize livres publiés, il y a en 2006 Un Voyage central aux Editions de l’Hèbe et On m’appelait Judith Scott à la Collection de l’art brut.

Les commentaires sont fermés.