17/10/2007

Féminisme

Proposée par Pierre Béguin

Phrase entendue dans un séminaire:

 

"Le vagin devient l'image analogique inversée du phallus se donnant comme une représentation épiphanique de la puissance masculine."

 

Des commentaires?

Commentaires

Oui. Arrêtez les séminaires.

Cela dit, il eut été plus simple de définir le vagin comme la représentation "acméique" de la puissance féminine.
On pourrait également dire: "Le phallus devient l'image analogique inversée du vagin se donnant comme une représentation achevée de l'Eternel féminin".
Ou encore "Le monologue du vagin contrarie le silence du phallus en rendant tout dialogue impossible".
Etc.

Écrit par : Zorg | 17/10/2007

Avec l'accent, cela pourrait être du Dali, sans accent, cela pourrait être une production de ma nièce.

Écrit par : Jacques Herman | 18/10/2007

Ou encore : La puissante représentation de l'analogie entre vagin et phallus devient l'épiphanie inversée de leur image.

Ou comment parler pour ne rien dire, mais pour rire.

Écrit par : inma | 24/10/2007

Les commentaires sont fermés.