17/04/2008

De la pub encore et partout !

 

 

par Pascal Rebetez

 

 

 

 

Je lis ici ou là quelques agacements manifestés contre la présence intempestive de la publicité dans les marges ou sur les pages de nos blogs chéris. Oui, c’est fâcheux, mais ça peut être également source d’amusement. Je crois savoir que ce sont des moteurs « intelligents » qui distillent les cocards publicitaires en fonction de mots-clés. Ainsi, quand je vais aux sources vives de mon compère Bagnoud (http://www.blogg.org/blog-50350.html), je lis en haut de sa page, parfois à gauche parfois à droite, une publicité pour l’épilation laser de dernière génération ! L’ami dont on voit la photo n’est pas glabre, il aurait même le cheveu assez long et une barbe des mauvaises nuits, mais qu’est-ce que cette publicité fiche donc là ? Il semblerait que la machine intelligente ait pointé « valaisan » dans l’identité du blogueur et comme l’annonce Google loge une épilation sédunoise, hop on applique la combine ! Et à lire plus précisément l’annonce, on apprend qu’ils font aussi là-bas, rue du Scex ( !?), le traitement de la couperose ! C’en est assez pour un Valaisan pur cep.

Voisinant Blogres, on trouvera de la publicité rance pour une pseudo Société des Ecrivains, en fait une maison d’édition française à compte d’auteur, pas vraiment le genre de la maison, mais le terme « écrivain » n’est pas une marque déposée et ne requiert aucun droit d’auteur.

Est-ce le syndrome Bagnoud qui nous poursuit ? Voilà-t-y pas que Nivea nous propose sa mousse à raser, « pour les hommes qui n’acceptent pas les irritations ». Bon, là on comprend mieux.

Autre référence publicitaire automatique : le site qui veut « être le partenaire des carrières d’excellence. Uniquement des postes à partir de 120'000 francs » ! Là, je perçois qu’on touche au but, mes confrères de blog étant à peu près tous dans l’enseignement…

Ouf, je respire, la publicité n’est pas faite que pour les pauvres.

Commentaires

Moi, je suis simplement agacé parce qu'on ne m'a même pas offert un abonnement à "La Tribune de Genève", en contrepartie. Ou une montre, je ne sais pas. Je ne suis pas contre l'économie de marché, mais que la plus-value soit mal répartie.

Écrit par : R.M. | 17/04/2008

Prenons-le comme un signe encourageant. Si Google propose une épilation aux visiteurs de mon blog, c’est peut-être que le robot considère que je ne les rase pas trop, ou en tout cas pas entièrement… Du coup, me voici tout à fait enclin à le considérer effectivement comme une machine intelligente…

Écrit par : Alain Bagnoud | 17/04/2008

Pour cause de censure permanente et injustifiée, je squatte votre blog :
"Les Antillais n'ont jamais été, ne sont pas et ne seront jamais Français. Ils sont Antillais et vous emmerdent, M.le gauchiste. Les Savoyards sont français comme le sont les Armagnacs et les Bourguignons. Historiquement.
C'est votre propre idéologie qui est raciste ! En quoi serait-ce une gloire ou un honneur d'être Français ? C'est juste un avantage pécunier, et votre mauvaise foi maladive - qui vous fait censurer tous les commentaires qui ne vous plaisent pas - démontre bien quel individu vous êtes réellement !
La honte sur vous, Philippe Souaille le censureur."

Écrit par : Géo | 17/04/2008

Les commentaires sont fermés.