17/10/2008

Coaltar, revue littéraire

Par Alain Bagnoud

coaltar_flyerA5_verso.jpeg Une nouvelle revue littéraire sur le net. Coaltar.

Une revue suisse romande. Quoiqu'on puisse s'interroger sur cette définition.

« Coaltar écrit depuis la Suisse d’expression française (où se côtoient toutes les langues de la planète), pas surcelle-ci, dont les mérites et les symptômes ont été déployés ad nauseam depuis le milieu du siècle dernier. En matière de perception et d’expression, l’une de ses particularités est le ton de ce qui s’y écrit. Le baroque y est rare, comme l’est la préciosité. Ce qui souvent prédomine est une forme de pesante mélancolie, de modestie, voire de timidité ontologique. Comme si le respect de la langue se mêlait à la crainte de la froisser. Les grandes exceptions — Bouvier, Lovay, Velan et autres — sont pour nous des références. » (Editorial)

Bouvier, Lovay, Velan, donc, pour références. Et Pessoa, dont un texte peut servir en quelque sorte de manifeste au projet (voir ici).

Mais le mieux, évidemment, pour connaître Coaltar, est simplement de s'y introduire et de fureter. On y trouvera entre autres des textes de Marina Salzmann, Jean-Jacques Bonvin, Philippe Renaud, Kate Deléaval, Marc van Dongen ou votre serviteur, des photos de Jean-Luc Schumacher, un film de Colette et Günther Ruch, etc. Toutes choses qui montreront peut-être alors des affinités et pourront bien en provoquer.

Car la revue se garde bien de se corseter à l'avance par une proclamation préalable. Elle se définira au fur et à mesure des contributions et des publications. Je ne résiste pas au plaisir de citer encore l'éditorial:

« Il y a danger dans la mesure où cette démarche relève essentiellement du désir et que la volonté d’offrir une pluralité de points de vue implique de placer la barre assez haut sans vraiment connaître la hauteur des montants. Les numéros successifs devraient permettre d’en savoir plus, ne serait-ce que sous la forme d’un filigrane. »

N'hésitez pas à y proposer vos travaux, si vous sentez quelque adéquation. Textes écrits, images et sons. Théorie, fictions, récits, poèmes, work in progress...

Et mettez Coaltar en favori.

http://www.coaltar.net/

(Publié aussi sur Le blog d'Alain Bagnoud.) 

11:14 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

PRIX DU ROMAN DU BORD DU LOT 2010
à gagner :

ÉDITION du ROMAN du LAURÉAT
à compte d’éditeur
avec 50 exemplaires offerts
(valeur entre 1000 et 1200 €*)

Conditions de participation à télécharger sur le site
http://www.bordulot.fr/
ou à demander par mail à contact@bordulot.fr

Écrit par : gillet | 18/12/2009

Les commentaires sont fermés.