09/11/2008

Tu seras une femme, ma fille...

Par Pierre Béguin

 

fille[1].jpg

Ma fille cadette a eu deux ans en juillet dernier. A cette occasion, elle a reçu son premier courrier personnel signé H&M. Bienvenue dans ton futur monde, ma fille! Avant d’y entrer, écoute les conseils de ton père:

Si tu peux plonger avec délectation dans le néant consumériste et entretenir ta névrose par des achats compulsifs et pathologiques qui révéleront, la cinquantaine venue, le vide de ton existence;

Si tu peux passer de l’être à l’avoir, puis de l’avoir au paraître parce que tu «le vaux bien»;

Si tu peux apporter ta contribution civique à l’essor économique en investissant massages, thalassothérapies et boutiques en périodes de soldes;

Si tu peux te vouer à des activités aussi essentielles que les régimes à base d’algues ou les repas weight watcher, voire, dans une pieuse immobilité, à la prière adressée au Dieu concombre étalé sur ton visage;

Si tu peux limiter tes angoisses à la seule obsession maladive des régimes alimentaires basses calories;

Si tu peux revendiquer ton émancipation à coups de colifichets, de produits de beauté et de crèmes miracles antirides;

Si tu peux te vautrer dans la puissance maternante du pouvoir consumériste et te maintenir ainsi dans l’infantilisme et la sotte béatitude;

Si tu peux te satisfaire, comme valeurs absolues, de la futilité, de l’apparence et du narcissisme, et circonscrire tes exigences de communication aux considérations sur la dernière coiffure à la mode, le sac qu’il faut absolument avoir, le lieu où il faut absolument se faire voir;

Si tu peux confondre création avec cette dégradation mercantile qu’on appelle la mode, fût-elle de haute couture, et limiter tes exigences esthétiques au dernier «must» vestimentaire qui construira ta personnalité;

Si tu peux livrer ton nombril bienheureux aux joies du marketing et de l’abrutissement généralisé tout en tournant résolument le dos aux choses mortifères de la culture et de l’esprit;

Si tu peux t’enthousiasmer pour des séries télévisées américaines truffées de poncifs féministes où défilent frustrées castratrices et dindes hystériques occupées à combler leur ennui de femmes modernes et libres dans des intrigues amoureuses de midinettes;

Si tu peux croire la vulgate psy des magazines féminins qui décline ton identité propre en termes d’intuition, de capacité à l’écoute, de dons innés d’organisation et d’analyse des rapports humains;

Si tu peux te pâmer devant ceux qui te disent ou qui te chantent, tout dégoulinant de sincérité bêlante, «Femmes, je vous aime»;

Si tu peux nourrir le rêve d’une future carrière de mannequin, d’actrice ou de chanteuse Star Ac dans le but ultime de contempler ton reflet brillant dans l’œil d’une caméra et d’être admirée par une foule d’adolescent(e)s en mal de reconnaissance;

Si tu peux participer de tout ton nombrilisme, le string en étendard et sans même en avoir conscience, à cette alliance de l’ultralibéralisme et de l’idéologie du bien-être égotiste comme stade ultime du progrès humain;

Bref, si tu peux te soumettre aveuglément à cette dictature aux allures de libération;

Alors tu seras une femme, ma fille…

Commentaires

Je suis très heureuse que quelqu'un puisse se dresser avec autant de ferveur contre tout ce qui détuit l'essentiel de la femme aujourd'hui.
Ne nous étonnons pas si trop peu d'entre elles peuvent se hisser dans la politique et les postes cadres quand elles reçoivent depuis si petites de pareilles incitations.
Je suis très touchée qu'un père sache protéger sa fille avec autant de vigueur que vous, Que vous sachiez rester vigilant à chaque étape de sa croissance, tels sont mes voeux les plus chaleureux!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 09/11/2008

Si l'essentiel existe, mon cher Pierre, ce qui reste à prouver, autant pour les femmes que pour les hommes, la vie serait bien triste à y être confinée! Tu me sembles plus calviniste et rousseauiste (c'est-à-dire genevois) que le roi! N'oublions pas que « ce qu'il y a de plus profond, chez l'homme, c'est la peau. » (Valéry)

Écrit par : jmo | 09/11/2008

En un mot, apprendre à être conne est le vrai métier de la femme. Vous avez entièrement raison de le souligner!

Le portrait des injonctions faites aux petites filles est tout simplement Magistral!

Formater les goûts et les inclinations des fillettes dès leur plus jeune âge en constitue la première étape de son éducation afin de devenir une femme au sens plein!

Très émue de voir un père porter un tel regard protecteur envers sa fillette de 2 ans, si craquante ... Continuez ainsi et le monde en sera déjà moins con!

Écrit par : Micheline Pace | 09/11/2008

Bravo. Cette petite Béguin aura les meilleures chances de réussir sa vie, puisque son père a su identifier les pièges qui la guettent et saura assurément l'en protéger. Avec humour et ironie en plus. Je mets ce très joli texte en contrepoint de la belle chanson de Michel Sardou (paroles de Pierre Delanoë) intitulée "Une femme, ma fille", que vous pouvez écouter ici :
http://www.alsacedabord.org/article.php3?id_article=435

Écrit par : Jacques Cordonnier | 09/11/2008

Un régal !
La même pour les garçons siouplait !

Écrit par : rene-claude | 09/11/2008

Génial, et oui, c'est aussi valable pour les garçons, le consumérisme et le dérapage de l'être à l'avoir est unisexe.

Écrit par : Jack_line | 09/11/2008

ho! ho! qu'avec humour "ces choses-là sont dites" !!!!!!!

l'index tendu pour mieux s'entendre et peut-être faire honte
--- aux machos qui s'ignorent ( à moins qu'ils ne le prennent au 1er degré ??)
--- et à celles qui se croient tout permis sans discernement
match nul pour plus d'égalité ...
merci à vous

Écrit par : zizany | 26/06/2009

Merci pour ce bon moment de sourire même si hélas on se reconnaqit parfois dans le portrait

Écrit par : eve et manue | 19/08/2009

hello, bon trait d'esprit et très drole.
c est tiré de "Ainsi parlais Zahra touza" non?
bravo encore ++

Écrit par : fabriquer faire part naissance | 24/11/2010

Je dis la même chose à mes enfants mais par les temps qui courent, je passerai pour une extrémiste à abattre et mes enfants pour de potentiels terroristes à surveiller de très très près!

En tous les cas, belle preuve d'amour paternel et que Dieu, si vous y croyez, protège votre fille!

Écrit par : zakia | 24/11/2010

J'ajoute qu'elle est mignonne à croquer!

Bonne soirée

Écrit par : zakia | 24/11/2010

Les commentaires sont fermés.