23/11/2012

L'Affaire de Claude Darbellay

Par Alain Bagnoud

Il y a un buzz autour de L'Affaire, dans les cantons de Neuchâtel et du Jura notamment. Des références circulent. L'affaire Hainard. L'affaire Lachat. Ça se prolonge jusqu'à Genève. L'affaire Müller. Le dernier livre de Claude Darbellay serait-il un roman à clés ?

Il raconte la trajectoire d'un Conseiller d'Etat, sa montée et sa chute. Et, effectivement, on repère quelques épisodes dont des journaux se sont fait l'écho. La sortie de route de cet éminent personnage cantonal, par exemple, est inspirée d'un fait réel. On se souvient que François Lachat (ancien Conseiller national PDC jurassien), avait été victime d’un tel accident en compagnie d’une jeune femme, et que des allégations de boulevard avaient été rapportées dans la presse avant d'être démenties.

Et puis lorsqu'un Neuchâtelois raconte la chute et la démission d'un politicien important, bien entendu, le souvenir de Frédéric Hainard n'est pas loin, ce Conseiller d'Etat qui a démissionné après de sévères critiques sur ses méthodes de travail et des accusations d'abus d'autorité,

L'Affaire évoque bien, un peu, tous ces personnages, mais ce n'est en rien le portrait définitif et masqué d'un personnage réel. Ce n'est pas non plus une étude psychologique. Darbellay s'attache moins à la connaissance du personnage ou à ses motivations qu'aux ressorts qui font bouger une affaire, qu'il retrace avec distance, froideur et ironie. Il a aggloméré des caractéristiques, a créé un type, a cherché à retracer une réussite, quelques compromissions, une chute. Rien que du plausible.

claude_darbellaySon Conseiller d'état à lui a plusieurs casseroles. Une comptabilité douteuse. Un achat de terrain contestable. Une sexualité débordante. Marié avec deux filles, il entretient des relations avec Sonia, maîtresse régulière. On le voit régulièrement au cabaret. Il assiste à des spectacles ou passe des moments en privé avec les hôtesses. Enfin, il fréquente le discret établissement de Madame F. qui lui organise des séances sado-masochistes.

Rien de tout ça pris séparément ne lui coûterait sa tête, mais un journaliste pugnace, alerté par son accident de voiture, fouille, écoute, relate. Ce qu'on demande à un homme dans sa fonction, c'est d'être impeccable. L'homme politique est donc petit à petit lâché par tout le monde : les caciques de son parti, sa femme, sa maîtresse, ses électeurs... Finalement, sa seule solution est de démissionner.

Un livre qui a valeur d'exemple. Plausible, on l'a dit.

 

Claude Darbellay, L'Affaire, Editions d'Autre Part

Les commentaires sont fermés.