28/11/2014

Sylviane Chatelain, La Boisselière

 


Par Alain Bagnoud

Un vieux château au cœur de la forêt, ancienne maison de retraite, perd ses pensionnaires, son personnel, sa mémoire, dans une ambiance de fin du monde. Il reste cependant pour ceux qui s'y trouvent un lieu de paix, une protection contre le monde qui l'assiège.

Mais de mystérieux réfugiés apparaissent dans la région, fuyant on ne sait trop quel sinistre. Ils demandent l'hospitalité, certains repartent, d'autres s'installent. De nouveaux liens se créent, se désintègrent, inquiètent. Un drame menace, que tout le monde perçoit sans pouvoir le cerner. Quelque chose va se passer, le lecteur le devine, mais où, quand, et qui en seront les protagonistes, les victimes ?

Tout fuit, tout se délite, tout menace dans le nouveau roman de Sylviane Chatelain, La Boisselière. Un monde éclaté nous vient à travers une femme âgée qui perd la mémoire, à travers de vieux journaux intimes abandonnés...

Est-on dans l'avenir ? Dans un pays incertain ? Dans une vision déformée de la réalité que produirait la peur de l'autre et du monde extérieur ?
Pour créer son roman fascinant, Syviane Chatelain procède par touches, allusions, évocations, laissant le lecteur combler les vides de son récit. Du grand art.


Sylviane Chatelain, La Boisselière, Bernard Campiche éditeur

Les commentaires sont fermés.