14/10/2015

Selon que vous serez...

 

Par Pierre Béguin

 

Ainsi donc, ai-je lu dans un tram, l’Etat de Genève a décidé d’augmenter (disons plutôt de doubler) le montant des amendes infligées à ses chers concitoyens, notamment les amendes pour tapage nocturne qui pourront s’élever, en fonction des décibels, jusqu’à 1000 francs. Avec des bruits de marteau piqueur mesurés officiellement à 65 décibels dans les chambres à coucher pendant plus de deux mois, je n’ose imaginer la somme astronomique que l’Etat aurait dû infliger au CFF pour transgression des lois fédérales sur le bruit lors des travaux du CEVA, et s’infliger à lui-même pour cautionner cette transgression systématique. Vu le nombre de plaintes et le tapage à répétition, on aurait pu se payer une gare à Carouge Fontenette. Mais là où le premier fêtard aurait été sanctionné illico presto, bizarre! On n’a jamais vu l’ombre d’un gendarme répondre à une plainte…

 

Eh oui, sale temps pour les citoyens! A Genève en tout cas, mieux vaut être une entreprise qu’un individu, pour les amendes comme pour les impôts. Mais je reste confiant: avec 13 % de taxation pour l’une, plus du double pour l’autre, le nombre de SARL va bientôt exploser sur sol genevois…

 

Les commentaires sont fermés.