09/07/2018

les Carnets de CoraH (Épisode 43)

Épisode 43 : Impressions de Bali II : Sanur

cafe batou jimbar« Tout Sanur y est » au Café Batu Jimbar ! Dans l’artère principale se trouve une large terrasse ombragée où la faune des touristes côtoie la population locale. On y trouve des mets à la carte, ainsi qu’en bordure de terrasse un buffet de cuisine traditionnelle préparé spécialement par les cuisiniers balinais. Je me laisse tenter par un nasi compour Bali. Il s’agit d’un volcan de riz ceint d’une variété de légumes tels que carottes, brocolis et lamelles de fruit du jacquier dont l’agréable saveur rappelle un mélange de mangue et d’ananas, et dont la texture une fois cuit, celle filandreuse d’un bœuf longuement mijoté. Ce « fruit du pauvre » pouvant peser jusqu’à 36 kgs, devient l’étoile montante des mets végétariens.

piscine laghawaNos amis, Lise et Georges Bréguet nous y attendent. Ils connaissent Bali comme leur poche, nous servent de guide dans Sanur car ils parlent tous deux l’indonésien. Nous percevons imperceptiblement dans leur récit le temps qui passe. Ils viennent dans l’ìle depuis plus de 40 ans et sont les témoins des changements récents dus à la mondialisation. Si le Bali des traditions ancestrales semble résister de façon immuable, le Bali marginal est en train de se métisser. Que restera-t-il des mythes et des cérémonies séculaires dans 5, 10 ou 15 ans ?

paul husnerNous entrons au supermarché de Sanur. À l’entrée du magasin trois Balinaises nous suivent d’un regard insistant. Se pourrait-il que les frontières entre les cultures deviennent d’un coup poreuses ? À la sortie du centre commercial, elles sont toujours là comme des vigiles, comme l’œil de big brother. Nous prenons ensuite le sentier qui mène de la piscine du Laghawa jusqu’à la plage de Sanur où nous percevons au loin le mont Agung toujours en activité. Une lumière très particulière baigne les lieux. C’est la lumière tant aimée du peintre bâlois Paul Husner qui élut domicile dans la maison de l’artiste belge Le Mayeur sur la plage de Sanur où il peignit ces prodigieuses scènes du bord de mer.

Nous laissons nos amis au café Retro. Nous les reverrons sans faute dans une quinzaine à Ubud !

Photographie du Café Batu Jimbar.

Piscine du Laghawa, Sanur.

Paul HUSNER, Sanur and Beyond : Selling Corn outside Museum Le Mayeur II, 2009.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.