Le souvenir est un poète

Imprimer

Par Pierre Béguin

Ce mois de février très chaud a ravivé les mémoires. Et chacun de se souvenir avec nostalgie de ces périodes de février aux paysages blancs jusqu'en plaine, et d'agiter l'inévitable spectre de l'urgence climatique...

Petit rappel donc: une connaissance m'envoie ces photos, toutes prises au même moment - en février - et au même lieu - Les Crosets, en dessus de Champéry, à 1675 mètres d'altitude, sur la piste de la pointe de l'Au pour être précis. Jugez-en!                                                                                

réchauffement.jpgréchauffement1.jpg

réchauffement2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La dernière photo a été prise le 24 février 2020, au pic de chaleur. Imaginez qu'elle l'ait été le 26 février, après les fortes chutes de neige!

Photos, mémoire... Le souvenir est un poète, comme l'écrivait Paul Géraldy. Dommage que le catastrophisme ambiant en fasse un mauvais historien!

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Il vaut également la peine d'aller faire un tour sur le site de Météo France, de passer en revue les événements catastrophiques entre 1900 et 2000, pour voir à quel point notre époque ne présente rien de bien particulier. Mais ce travail d'information, les journalistes ne le font plus, parce qu'ils ne travaillent plus: ils sont simplement devenus les porte-paroles des alarmistes de tous bords, les caisses de résonnance du mainstream. Merci aux blogueurs qui, eux, documentent leurs textes.

Les commentaires sont fermés.