La pensée de la semaine

  • De la sagesse de l’incertitude (littéraire)

    Imprimer

    PAR SERGE BIMPAGE

    kundera.jpg

    En cette époque troublée, qu’il fait bon relire Kundera ! Dans « L’insoutenable légèreté de l’être », l’angoisse de l’homme seul éclate : « Après avoir réussi des miracles dans les sciences et la technique, ce « maître et possesseur » se rend subitement compte qu’il ne possède rien et n’est maître ni de la nature, ni de l’Histoire, ni de soi-même. Mais si Dieu s’en est allé et si l’homme n’est plus maître, qui est donc maître ? La planète avance sans aucun maître. La voilà, l’insoutenable légèreté de l’être. »
    Loin d’être une confession de l’auteur ou un récit épique, le « vrai » roman est une exploration de la vie humaine. Or, explorer, n’est-ce pas exercer son esprit critique, critiquer, contester tandis que ce qui se passe sur la planète n’est plus une affaire locale, que toutes les catastrophent concernent le monde entier et que, par conséquent, nous sommes de plus en plus déterminés de l’extérieur, par les situations auxquelles personne ne peut échapper et qui, de plus en plus, nous font ressembler les uns aux autres ? Guy Scarpetta, théoricien brillant du roman, le dit merveilleusement : « Si l’on fait du roman un véritable art, susceptible de révéler ou d’explorer certains aspects de l’expérience humaine méconnus par tous les autres grands systèmes d’interprétation, et de faire ainsi advenir un effet de vérité qui ne pourrait être obtenu autrement ; de se moquer de toutes les idéalisations collectives, de les déstabiliser ou d’en faire surgir le non-dit ; de jouer avec les orthodoxies, les certitudes ; de tirer parti des ambigüités de l’ironie plutôt que des assurances de « thèses » connues d’avance, et de suspendre le jugement moral ; - alors, il va de soi qu’une telle définition implique […] que les véritables inauguraux du genre sont Rabelais et Cervantès. »
    Tout l’enjeu, pour l’écrivain, réside dans la capacité de produire un effet de vérité là où échouent tous les savoirs, tous les dogmes constitués. Démarche hautement critique, subversive et solitaire. Dont Salman Rushdie a payé le prix fort avec ses « Versets sataniques » : la fatwa dont il est victime n’a toujours pas été levée. Et il est instructif et piquant de constater que le scandale réside moins dans un blasphème, une éventuelle critique frontale du Coran dont Rushdie s’est bien gardé que sur  la nature même de l’art du roman. L’écrivain joue avec les thèmes coraniques, par là même il échappe au face à face de l’orthodoxie et de l’hérésie. Or, ce jeu, précisément, est intolérable à l’intégrisme parce qu’il ne se situe par sur son propre terrain. Comme l’écrit Rushdie, « là où il n’y a pas de croyance, il n’y a pas de blasphème », formule qui caractérise précisément le roman et rend l’écrivain « insaisissable ».

     

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 1 commentaire
  • Les bourses en action

    Imprimer
    Par Pierre Béguin

    Ainsi donc, selon le quotidien gratuit qui distrait mon difficile trajet matinal en tram, la Suisse croule sous l’envoi de pilules stimulant la fonction érectile. Ces médicaments (?), qui arrivent en tête des produits illégaux importés en Suisse, se comptent par milliers. Décidément, mes compatriotes sont des sages, ils appliquent à la lettre le vieil adage bien connu qui, par les temps qui courent, redevient plus que jamais d’actualité: «Mieux vaut avoir ses bourses en action que ses actions en Bourse».

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 2 commentaires
  • Einstein glorifie l'imagination

    Imprimer

    Proposée par Olivier Chiacchiari

     

       

     

        L'imagination

        est plus importante

        que le savoir

     

        Albert Einstein

     

       

        Si l'un des plus éminents scientifiques l'affirme

        sans ambages, on peut garantir à la fiction

        un avenir éternel...

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 0 commentaire
  • Nietzsche, le génie rendu fou

    Imprimer

    Proposée par Olivier Chiacchiari

     

     

     

     

        Ce qui est montré

        n'est pas ce qui est vu

     

        Friedrich Nietzsche

     

       

       

        L'une des innombrables pensées lumineuses

        de ce philosophe de génie, qui s'est efforcé

        de réfléchir par delà bien et mal,

        jusqu'à s'en rendre fou.

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 6 commentaires
  • Mishima le jusqu'au-boutiste

    Imprimer

    Proposée par Olivier Chiacchiari

     

     

     

        Les théories n'ont de valeur

        que si elles passent aux actes.

     

        Yukio Mishima

     

        Difficile de remettre en doute la détermination radicale

        de cet écrivain japonais qui s'est donné la mort

        publiquement - par seppuku -  le 25 novembre 1970.

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 0 commentaire
  • Le Divin Marquis persiste et signe

    Imprimer

     

    Proposée par Olivier Chiacchiari

     

     

     

        Ce n'est pas ma façon de penser

        qui a fait mon malheur,

        c'est celle des autres.

     

        Marquis de Sade

     

     

        Quoi que l'on puisse penser de Donatien

        Alphonse François de Sade, on ne peut certes

        pas lui retirer le sens de la formule...

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 0 commentaire
  • L'ironie au frigo

    Imprimer

    proposée par Pascal Rebetez

     

    L'ironie, c'est de l'espoir refroidi

     

    Roger Vailland, écrivain, communiste, libertin, addictif, né il y a un siècle et qu'il faut relire d'urgence.

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 1 commentaire
  • L'humour au bout des doigts

    Imprimer

    par Pascal Rebetez

    Rien de tel qu’une bonne lime à ongles pour arrondir ses fins de moi.

    Eric Chevillard, extrait de son excellent blog http://l-autofictif.over-blog.com/

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 0 commentaire
  • Emil Cioran ou le cynisme visionnaire

    Imprimer

     

    Par Olivier Chiacchiari

     

     


      N'avoir rien accompli

      et mourir en surmené

     

      Cioran

     

     

     

     

    La clairvoyance de ces quelques mots se passe de commentaire.

    A méditer sans modération.

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 2 commentaires
  • Autant qu'il pleuve...

    Imprimer

    Par Pierre Béguin

     

    Tenez! Je vous livre ci-dessous ma pensée fétiche, celle qui m’a le plus souvent soutenu dans les vicissitudes de l’existence, et tout spécialement dans ses mois de novembre, avec leurs concerts de bise, leur ciel bas et lourd, leurs barreaux de pluie, leurs épreuves semestrielles et leur centaine de dissertations à corriger:


    «Autant qu’il pleuve pendant qu’il fait mauvais temps!»

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 2 commentaires
  • Jules Renard et la mesure des mots

    Imprimer

    Proposée par Olivier Chiacchiari

     

        

         Les mots ne doivent être que le vêtement,

         sur mesure rigoureuse,

         de la pensée.

        

         Jules Renard

     

     

     

         Que l'on me permette d'ajouter:

         le reste n'est que bavardage.

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 1 commentaire
  • Aristote contre le populisme

    Imprimer

     

    Proposée par Olivier Chiacchiari

     

     

         Il n'y a pas de réponses simples

         aux problèmes compliqués.

     

        Aristote

     

     

     



    Aphorisme que je dédie tout particulièremenr aux sympathisants de l'UDC, dans une époque où de plus en plus de monde exige des solutions simples et rapides aux problèmes de nos sociétés. Une autoroute pour les populistes!

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 17 commentaires
  • Jean Piaget, l'éternel enfant

    Imprimer

     

    Proposée par Olivier Chiacchiari

     

     

     

     

        Tout ce qu'on apprend à un enfant,

        on lui interdit de l'inventer.

     

        Jean Piaget

     

     

     

     

     

    Aphorisme vertigineux, formulé par un homme d'exception, qui n'a cessé de m'accompagner depuis que sa fulgurance a croisé mon existence.

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 3 commentaires
  • Cachez ce sein...

    Imprimer

    proposée par Pascal Rebetez

    Je ne garde rien par-devers moi quand j’écris, je joue ma vie dans l’aventure, proclame l’écrivain, et c’est pourquoi je suis tout entier dans mes livres. Et non parce que je jouis là d’un point de vue sans équivalent sur le corsage entrebâillé de l’innocente lectrice.

    Eric Chevillard

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 2 commentaires
  • Noir désir

    Imprimer

     

    Proposée par Pierre Béguin

     

    "Il y a deux tragédies dans l'existence: posséder ce qu'on désire et ne pas posséder ce qu'on désire."

                                                                                             Oscar Wilde

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 0 commentaire
  • Jacques Prévert était-il heureux?

    Imprimer
    Réponses aux substantifs androgynes
    (m) = masculin (f) = féminin
    (exception) = masculin singulier et féminin pluriel
    Abîme (m) - Aérogare (f) - Alluvion (f) - Amalgame (m) - Amarre (f) - Amiante (m) - Amorti (m) Amour (exception: m sing-f plur) - Antidote (m) - Aparté (m) - Apogée (m) - Apostrophe (f) - Argile (f) - Armistice (m) - Astérisque (m) - Augure (m) - Chasuble (f) - Délice (exception: m sing-f plur) - Dithyrambe (m) - Dividende (m) - Echappatoire (f) - Echauffourée (f) - Ecritoire (f) - Edelweiss (m) - Effluve (m) - Electrode (f) - Eliminatoire (f) - Eloge (m) - Enzyme (f) - Ephéméride (f) - Epice (f) - Epitaphe (f) - Epître (f) - Equinoxe (m) - Equivoque (f) - Escrime (f) - Estime (f) -
    Evangile (m) - Exergue (m) - Granule (m) - Haltère (m) - Hémisphère (m) -
    Hémistiche (m) - Interface (f) - Intervalle (m) - Interview (f) - Métastase (f) -
    Météore (m) - Météorite (m ou f) - Minuit (m) - Moufle (f) - Oasis (f) - Opprobre (m) - Orgue (exception: m sing-f plur) - Orque (f) - Pétale (m) - Planisphère (m) - Recel (m) - Sémaphore (m) - Sitcom (f) - Tentacule (m)

     

    Content(e) du résultat? Il ne vous reste plus qu'à interroger votre voisin...

    Retour à l'article

     

     

     

    La pensée de la semaine proposée par Olivier Chiacchiari

     


     

     

        Il faudrait s'efforcer d'être heureux,

        ne serait-ce que pour donner l'exemple.

        Jacques Prévert

     

     

     


    J'aime bien cet aphorisme qui - au-delà de son ironie noire - évoque le bonheur comme une ambition déterminée, indissociable de la notion d'effort, par opposition à la béatitude passive et illusoire à laquelle certains aspirent.

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 4 commentaires
  • Féminisme

    Imprimer

    Proposée par Pierre Béguin

    Phrase entendue dans un séminaire:

     

    "Le vagin devient l'image analogique inversée du phallus se donnant comme une représentation épiphanique de la puissance masculine."

     

    Des commentaires?

    Lien permanent Catégories : La pensée de la semaine 3 commentaires