Voyez la différence (24/08/2008)

Par Pierre Béguin

 

 pinup2[1].jpg

Un ami qui travaille dans une banque privée de la place me faisait part l’autre jour de son étonnement professionnel à l’observation des traditionnelles transhumances estivales: tous les directeurs, fondés de pouvoir, personnel du back office, middle office et front office partent en vacances sans que personne ne voie la différence sur le fonctionnement de la banque. Tous sauf un: l’huissier. C’est le seul poste qui doit absolument être repourvu pendant l’absence de son titulaire sous peine de paralyser l’établissement…

J’ai enseigné dans un collège où, pendant presque une année, il n’y avait plus de directeur. Personne n’a vu la différence. J’ai enseigné dans un collège où, pendant presque une année, il n’y avait plus d’huissier. Tout le monde a vu la différence.

Et pourtant, dans le but, soi-disant, d’améliorer le fonctionnement d’une structure, on renforce systématiquement sa hiérarchie et on coupe à sa base. Ainsi, la rentrée scolaire draine ses inévitables alluvions de directeurs qui se déposent un peu partout comme autant de barrages au courant d’eau vive. Cette année, l’école primaire fait particulièrement fort: une centaine de directeurs et 5 super (!) directeurs. A part Charles Beer et les quelques inspecteurs devenus directeurs qui gagnent plus pour travailler moins, personne ne verra la différence sur l’efficacité du système. Mais comme il faut bien prendre à Pierre ce qu’on donne à Paul, la conséquence directe est évidente : toujours moins d’enseignants en proportion du nombre d’élèves. Là par contre, tout le monde voit la différence. Merci qui? Allez, répétez-le pour vous en souvenir dans une année lors des élections. Là, on verra peut-être la différence. Quoique…

Je sais, vous vous demandez quel est le rapport entre la photo d’en-tête et le contenu de ce billet. Simple contre-exemple: elle figure au sommet, elle ne sert à rien, et pourtant, sur l’impact et l’efficacité de cet article, là, je vous assure, on voit la différence…

11:08 | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |  Imprimer | | |