Mousse Boulanger ou l'élixir de jeunesse (06/10/2021)

par Pierre Béguin

image_0932MousseBoulanger.jpgLa tradition littéraire anglo-saxonne consiste à produire des biographies qui tendent vers l’objectif, l’exhaustif, le factuel. Ce qui peut engendrer de gros pavés à la lecture parfois un peu fastidieuse pour le profane.
Rien de tout cela dans la biographie que Corine Renevey consacre à Mousse Boulanger, dont le nom, je n’en doute pas, résonne encore familièrement aux oreilles des jeunes de 47 à 77 ans. Avec Mousse Boulanger, Femme poésie: une biographie,  l’auteure va bien au-delà du factuel, s’efforçant, avec succès, et pour notre plus grand plaisir, de nous faire vivre son sujet  de l’intérieur, de peindre son personnage dans sa spécificité de «femme poésie», en la représentant telle qu’en elle-même tout au long de ce parcours unique dans sa diversité et sa richesse. 
L’écriture, teintée de poésie, reste toujours très vivante, pour mieux coller à l’image de ce qu’a été – je devrais dire – de ce qu’est encore malgré ses 94 ans, Mousse Boulanger, une femme portée par une énergie hors du commun, habitée au plus profond de son être par l’amour de la poésie et par l’envie de la transmettre.
Mais le portrait de Mousse Boulanger n’est qu’une strate dans le livre, une strate qui donne accès à d’autres dimensions de lecture: suivre ce destin exceptionnel, c’est aussi ouvrir des portes sur l’histoire du théâtre et de la littérature française et suisse, c’est croiser au fil des pages Paul Eluard, Pierre Seghers, Gérard Philippe, et de grands auteurs suisses comme Maurice Chappaz, Gustave Roud, Jacques Chessex, et j’en passe.
C’est encore revivre toute une époque de l’après-guerre, des années 50 aux années 70, une époque dont on peut à peine s’imaginer maintenant certaines caractéristiques, même pour celles et ceux qui l’ont vécue: songez, pour prendre un exemple qui peut sembler anecdotique, mais tout de même très révélateur, que Mousse Boulanger, et son mari Pierre, durant vingt trois ans d’antenne à la radio, ont animé 420 émissions consacrées à la poésie. Quand on fait le constat navrant de la part accordée à la littérature dans les médias actuelles, on se dit que ces temps avaient tout de même du bon...
C’est avant tout cette époque dorée, où tout semblait encore possible, que nous rappelle le livre de Corine Renevey. Alors si vous voulez vous offrir un savoureux voyage dans le temps, peut-être celui de votre enfance ou de votre adolescence, lisez sans tarder Mousse Boulanger, Femme poésie: une biographie, paru cet été aux éditions de l’Aire. Vous en ressortirez rajeuni-e.

18:35 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |  Imprimer | | |